Les fondateurs d’IPMC partagent avec l’ensemble de l’équipe de consultants un certain nombre de convictions qui guident leurs actions de consulting, de training et de coaching.

Ces convictions sont le fruit de leur double expérience professionnelle : pratique opérationnelle en entreprise et consultant spécialisé du développement produit, de l’innovation, de l’ingénierie et du management de projet.

  1. Dans le contexte de la mondialisation, la performance durable des entreprises européennes  se jouera plus sur le terrain de la création de valeur par l’innovation que dans la confrontation « coût contre coût » avec les pays émergeants.
  2. Réussir l’innovation c’est en priorité une affaire de performance collective. L’optimum global est rarement la somme des optimums locaux.
    Il ne suffit pas d’assembler les meilleures compétences individuelles pour réussir. Encore faut-il que l’équipe de projet partage une compréhension commune des besoins clients, travaille en mode synchronisé, sache réutiliser opportunément des éléments de solution existants, en mettant en œuvre des processus partagés et lean…
  3. Partager un modèle de performance global est un incontournable de la construction de l’efficacité collective.
    Dans les univers complexes et soumis aux aléas, la seule façon de garder le cap et d’éviter la dispersion est de pouvoir se référer à la « big picture ». L’enjeu est de bâtir une vision globale, d’identifier les points critiques et d’agir en cohérence sur les 5 dimensions structurantes : l’architecture des produits, les processus opérationnels de développement, l’organisation des métiers et des plateaux projet, le système d’information « technique » et la motivation des équipes.
  4. A l’heure du virtuel, la création et la mise en œuvre au quotidien de véritables ateliers projet physiques, faisant appel largement au management par le visuel, est un facteur déterminant d’efficacité des équipes.
    Le développement des outils de travail à distance et des plateformes virtuelles nécessite que les équipes se synchronisent à des moments clés. La meilleure façon pour qu’elles collaborent efficacement, prennent les bonnes décisions et réussissent leur projet, est de concrétiser visuellement leurs productions communes.
  5. Chaque entreprise est unique par son histoire, sa culture, son positionnement sur le marché…Les outils et les méthodes doivent être customisés, adaptés, optimisés aux spécificités de chaque entreprise.
    Les nombreux outils et méthodologies sur étagères sont inopérants quand ils sont plaqués sans prendre en compte le contexte et l’effort nécessaire d’appropriation. Mieux vaut une méthodologie robuste et des outils utilisés par tous, « au bon moment », plutôt que des approches sophistiquées qui prétendent être exhaustives.
  6. « Ne formez plus vos équipes, entrainez les ! »
    La performance collective suppose un véritable entrainement en équipe multidisciplinaire, et multiculturelle, à la pratique du processus de développement, des revues, des « trade off » et des outils d’optimisation de la conception,…Les plateformes de simulation d’IPMC sont la solution à ce besoin d’entrainement intensif.